mardi 26 mai 2015

Nationale 5 : Sombernon

   Quand j'étais gamin, toute la famille allait passer ses vacances d'été dans les sapinères du Jura.
(sauf en 1968, pour des raisons qui n'ont rien à voir avec les "évènements") Au fur et à mesure des années,  et de la progression de l'A6, la Simca break quittait l'autoroute  à Nitry puis à Avallon , et enfin  à Pouilly en Auxois pour rejoindre à Sombernon la route qui annonçait l'approche du but:  la Nationale 5.
Nous allons faire un petit  tour sur cette autre  route des vacances  pour y glaner quelques pièces dignes d'intérêt !


Le bourg de Sombernon domine la vallée qui descend  de la Côte vers Dijon. Il était traversé par la Nationale 5 avant que celle ci, supplantée (et parfois recouverte) par l'autoroute  A38 ne finisse déclassée en départementale 905. Il en reste un certain nombre de publicités murales , pour beaucoup passablement dégradées dont émerge , au dessus de la pente, une des nombreuses Vichy-Célestins du tracé de la N5 . A bien y regarder, on en remarque deux versions superposées.





 A son côté une Azur: un garage station service se trouve juste à droite.



1 commentaire:

  1. (Il me vient en tête
    une entêtante chansonnette
    Sur l'Autoroute A5
    Je roule 5 sur 5...)

    Vous aussi vous avez eu droit à la 1100 break ?
    Merci de nous emmener sur une route peu parcourue par la confrérie des muropeintophiles, on va avoir droit à de belles trouvailles j'en suis sûr !

    RépondreSupprimer