lundi 29 septembre 2014

Blanc Cinzano

    Sur l'ancien axe très fréquenté dans  les années 50 -60 de la N6, dans la vallée de la Cure entre Auxerre et Avallon, le village de Sermizelles abrite quelques jolis spécimens dont cette Cinzano, ...  blanc!


  


Notez que le graphisme avec ses bandes horizontales  blanches sur fond bleu est spécifique à la version Bianco




samedi 27 septembre 2014

Fraise

    Dans la séries des entreprises ayant eu à la fois pignon sur rue.... et publicité sur  pignon, voici le garage Fraise, spécialisé dans le poids lourd Berliet ,... et implanté en pleine ville de Nevers rue Clerget ( çà devait être d'un pratique!!!)...

   La société a changé de raison sociale  aujourd'hui (SAMIFRA) mais ,depuis ses locaux de Varennes-Vauzelles , au nord de l'agglomération,elle continue à commercialiser et entretenir des véhicules en engins sous la marque Renault Trucks ( rachat de Berliet par Renault en 1975 puis fusion avec SAVIEM , le  tout absorbé par VOLVO en 2001)



  La pub murale, elle est située au sud de Magny-Cours sur la N7, elle est encore visible surtout l'hiver en remontant vers Paris... grâce à un ancien panneau qui l'a protégée pendant des décennies de son exposition plein sud.


jeudi 25 septembre 2014

Tenue de Pilotaz

   

  Il y a une trentaine d' années à Chambéry l 'entreprise PILOTAZ confectionnait des vêtements principalement pour hommes . La crise du textile a aussi frappé ici et l' entrepôt est à l'abandon. L'usine qui se situait derrière, donnant sur l'avenue des Bernardines, est déjà en train d'être remplacée... par des logements de standing livrables en 2016....

 
Qu'en restera t il alors de cet entrepôt, en façade sur  la rue Paul Bert,? Par chance ( ou clairvoyance) le permis de démolir n'est que partiel et le projet immobilier  ne comprend pas ce bâtiment,  qui bénéficie d'un sursis en attendant une future réutilisation.


mercredi 24 septembre 2014

Shadok

  Eh oui, çà existe encore des stations services où un pompiste viens vous remplir le réservor.. en tous cas , c'est ce qu'annonce depuis quelques décennies celui -ci situé en Savoie à la sortie est du tunnel du Chat près du Bourget du lac.




mardi 23 septembre 2014

Chapeau Korrigan


   Transformée  en atelier d'art cette boutique abritait une chapellerie qui, à la manière des anciens  bazars de bord de mer, commercialisait articles de plage et cadeaux en tous genre nécessaires à un séjour balnéaire réussi sous le soleil de la presqu'île de Rhuys.

dimanche 21 septembre 2014

Gooda.

    Ce n'est pas un mur  , mais c'est peint et c'est une devanture vantant (dans la langue de Goethe) les mérites du "véritable fromagede Hollande". Le camion, immatriculé à Heidelberg en Allemagne,   à  été reconverti  par un marchand ambulant d'origine néerlandaise établi dans le Morvan  et qui livre à ses compatriotes résidant dans le coin et aussi.... à Nevers. Vive l 'Europe du fromage!

Fromagerie des Champs Fleuris


samedi 20 septembre 2014

Confrérie (suite)

  Nous interrompons un instant le cours normal de nos émissions pour souhaiter la bienvenue dans le monde merveilleux des blogounours de la publicité  pariétale  à un nouvelle consoeur,  une nouveau confrère  .... à Chantal S.


A la coupe

   Rive gauche de Loire,en contrebas de l'avenue du Stand, cet ancien atelier...




A peine quelques jours après la parution de cet article,  l'endroit était utilisé pour une séance de    photos de mode!

vendredi 19 septembre 2014

Binge drinking


     Une petite virée entre Yonne et Nièvre aux alentours de Vézelay. Non, pas pour une recherche  spirituelle mais.... spiritueuse. Nous allons consacrer un peu de temps aux publicités BYRRH de tous types rencontrées sur les 35km entre Avallon et Clamecy  en parcourant  les D957 et D951, avec un petit retour sur la façon de procéder à l'époque.
  A Pontaubert, première agglomération après Avallon, cette première version  en petit  format vertical  sur un mur au ras de la route.



      Passé Vézelay ( pas de  mur peints....) le village de Chamoux , nous offre  sur la droite une version horizontale , à moitié recouverte par une ATLANTIC



Plus loin à Armes ( déjà dans la Nièvre)   une version oblique, visible de loin., et évitant la végétation .
.


En se retournant, on peut distinguer les restes d'une version classique






Et pour finir, sur une placette un peu à l'écart du centre ville  il faut bien lever les yeus par dessus la végétation pour apercevoir ce mur en hauter où cohabite une BYRRH et.... un petit format  pour les bières LA MEUSE en bas à droite ....


      Voici ce que m'a dit mon voisin Mazzetta, peintre ayant pignon sur rue, et  spécialiste en son temps des IGOL, sur le processus  réalisation de telles séries le long d'un axe routier.

    Dans le cadre d'un contrat du type, " vous allez vous  enfiler 10 grands Byrrh sur la Nationale entre Avallon  et  Clamecy en un minimum de temps",  la  première étape indispensable était le repérage . Même (et surtout) si l'équipe de peintres était loin de ses bases, leur patron notait  dimensions et orientation des  murs , état  et nature du support  (plus ou moins absorbant, plus ou moins adhérent) , mais aussi du sol. Il effectuait des croquis à la main  ( plus tard en s'aidant d'un Polaroïd) en décrivant  des éventuels obstacles à la vue ( auvents, poteaux , feuillages etc...).
   Puis retour à l'atelier. Là, en fonction de tous ces paramètres on sélectionnait les formats ( horizontaux, verticaux obliques , grands, petits), on préparait les maquettes et lettrages à l'aide de quadrillages, que le peintre pouvait faire valider par l'agence de publicité. En parallèle, les données collectées permettaient de prévoir la quantité adéquate de peinture et de préparer de quoi monter des échafaudages (où ce qui en tenait lieu à l'époque, avec la fameuse "planche de peuplier" ) suffisamment hauts et à peu près résistants.  Ensuite, en route ,souvent à 3 : le traceur, le fileur et le remplisseur . La méthode consistant à réaliser une partie du mur (le fond) à l'aller et à le  finir au retour (lettres et motifs) ne lui semble pas très logique, sauf sur des surface à hauteur d'homme: il aurait fallu monter et démonter les échafaudage  2 fois...pensum que les peintres préféreraient s'épargner.

mardi 16 septembre 2014

Pack de 6

  Une extraordinaire caisse de six bouteilles (ou un Réhoboam , si vous préférez) de champagne Mercier 
( d'Epernay), sur cette départementale nivernaise. La répétition du même support  en tôle peinte donnait envie de sabrer les bouteilles en enfilade, pan pan,pan pan pan pan , en oubliant la modération! Remarquez le dégradé de teintes plus  délavées  à mesure qu'on va vers la gauche.
A la vôtre!




vendredi 12 septembre 2014

Cooper hative.

  Dans les emprises de l'ancienne gare de Donzy , ce bâtiment désaffecté contruit en 1939 témoigne du temps où la ligne Cosne-Clamecy était encore ouverte au trafic marchandises . La section Entrains - Cosne , sur laquelle se trouvait la gare de Donzy a été fermée à tout trafic en  1952 puis déclassée en  1969.
 Le triangle du toit et les deux silos en façade lui donne un je-ne-sais-quoi de nourricier comm s'il était prêt à reprendre du service malgré la rouille.





mardi 9 septembre 2014

Port Na na

Pour le centième post de ce blog, partons à la mer, et voyons d'autres technologies...

A l' entrée du golfe du Morbihan les murs de Port Navalo portent plusieurs panneaux de ce genre.


 Réalisées début 2012 pour une durée de vie prévue de six mois, ces images ne sont pas des peintures mais des impressions sur des films de vinyle thermocollé (qui ont l'avantage de pouvoir s'appliquer sur n'importe quel support, même des murs de granit breton). Le fantôme d'Andy Warhol  ne serait pas dépaysé  ici : les couleurs rappellent les fameux portraits de Marylin Monroe. Mais ce sont des artistes locaux qui les ont réalisées à partir de photographies anciennes représentant des scènes de la vie ordinaire : si la technique est nouvelle, les sujets , eux, ne le sont pas.
En 2014 certaines sont toujours là déjà patinées:  on ne peut espérer la même longévité que pour des réalisation  véritablement peintes ( dan 10 ans on ne verra sans doute plus rien) , mais nous avons là affaire à une autre appréhension du temps.


vendredi 5 septembre 2014

Loin de la mer...

     La Tour de Mare, centre résidentiel près de Fréjus dans le Var, fait ici sa pub....sur la N5 près de Genève.
   Un endroit qui peut sembler tout à fait  incongru car nous sommes très éloignés de la Côte d'Azur et sur une route qui n'a jamais  vraiment mené vers la Méditerranée...Peut être une idée de placement à l'intention des Helvètes économiquement forts.... ou des gagnants du jackpot au proche Casino de Divonne les Bains...
 La campagne de souscription, au début des années 1960,  a eu un certain succès, car la résidence a été construite et on peut encore  y  louer un appartement.... malgré la mort ..étrange... du banquier Martinot (le  promoteur de l'affaire)  ...et même si sa piscine, un lieu à la mode dans les années 70 , a été démolie il y a quelques années.


Pour une vue sans l'arbre  cliquez ici.

Azurément

   Dans un village au milieu de  la campagne nivernaise  , au bord d'une départementale sans rien de particulier,  cette AZUR témoigne d'un temps où la fréquentation de la région pouvait justifier l'investissement dans une publicité grand format.

Saint Révèrien


lundi 1 septembre 2014

Effet Parpillon

    Un commerce toujours en activité au bord du lac du Bourget, que cette poissonnerie d'eau douce qui ne néglige pas les produits marins.  La réalisation des poissons  peints est  particulièrement soignée et détaillée, et reste encore très... fraiche. Son auteur pourrait fort bien être l'entreprise suisse  fondée en 1964   par le graphiste Viktor Peterka à Rapperswill dans le canton de Saint Gall.