jeudi 4 septembre 2014

Azurément

   Dans un village au milieu de  la campagne nivernaise  , au bord d'une départementale sans rien de particulier,  cette AZUR témoigne d'un temps où la fréquentation de la région pouvait justifier l'investissement dans une publicité grand format.


5 commentaires:

  1. Ah, ça, comme je le dis tout le temps, il n'y a pas de petite route, mon brave Monsieur... Dans le temps on n'avait pas besoin de rouler bien vite, allez...
    Si vous repérez quelles "grandes" villes desservait cet axe, il y a des chances que vous en trouviez d'autres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Saint Réverien, je peux en parler, c'est entre..... nulle part et nulle part (même en regardant la carte Michelin on a du mal à identifier les agglomérations concernées, ou alors Clamecy - Decize??) Mais il est exact qu'il y a pas mal de publicité Azur dans le département (notamment sur la Nationale 7) et alentour La plus proche est à Armes , près de Clamecy avec des couleurs passées ( on la voit sur la blog de Clio : http://surlescheminsdeclio.blogspot.fr/2011/09/une-soif-de-lyonne.html)

      Supprimer
  2. A une plus grande échelle, c'est sur l'axe Moulins-Auxerre...
    C'est vrai, je n'avais pas pensé à ça, Azur est bien représenté dans le périmètre approximatif de la région Bourgogne. Le mur Azur récemment restauré est dans le 21...
    (Je rêve d'un inventaire exhaustif à une période P de tous les murs restant de France, cela pourrait nous permettre de faire des études de propagation...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'idée de l'inventaire m'a aussi traversé l'esprit associée à une cartographie internet,... même si çà gâcherait peut être l' effet " découverte" du promeneur le nez en l'air sur les routes

      Moulins-Auxerre...peut être à l'époque où on voulait éviter la N7 et la traversée de Nevers,..sinon c'est vraiment plus pratique de prendre la 7 et la 977 ( ou la N151) .Ceci étant à l'époque les gens allaient dans des endroits ( établissements thermaux, villages autrefois considérés comme pittoresques, lieu de foires agricoles ..) qui sont totalement passé de mode et oubliés aujourd'hui.

      Supprimer
    2. Le projet du site "Publicité Murale" http://www.publicitemurale.fr/ était intéressant pour sa volonté de cartographier mais je n'ai pas l'impression qu'il soit très actif.

      Il y a d'autres projets collaboratifs prometteurs mais pas avec une visée "scientifique".
      Après, il est tout de même rigolo de tenir son propre site parce qu'on a la main sur le contenu rédactionnel.

      Je préconiserais bien une double approche : les amateurs tiennent leur propre site mais pourraient s'associer pour maintenir, après première publication pour le plaisir de la découverte en forme de "road trip" un autre site, collaboratif celui-là, dédié à des analyses, des cartographies, des inventaires, des recherches, site sur lequel ils pourraient reprendre, avec l'autorisation des auteurs ou diffuseurs des clichés et des contenus initiaux. Ca vous tenterait ?...

      Supprimer